Saint Fé au temps du Coronavirus

Newsletter du 5 avril 2020
Par P.Steves Babooram s.j.

Communauté Saint-Fé – Newsletter n° 6 –  5 avril 2020

« Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ;
d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.
Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : ‘Hosanna au fils de David !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Hosanna au plus haut des cieux !’ » Mt 21, 8-9″


Cette année, notre entrée dans la semaine sainte prendra une autre tonalité dans la mesure où, étant confinés, nous ne pourrons pas vivre et célébrer le Triduum pascal comme nous avions l’habitude de le faire en communauté de croyants à l’église. La créativité sera donc au rendez-vous pour que nous vivions ces jours saints chez nous, en « Eglise domestique », en famille ou/et entre voisins de palier.
En effet, le geste du lavement des pieds, la vénération de la croix et l’éclat de la lumière pascale prendront une toute autre signification.
Nous pourrons les personnaliser, quand cela est possible, par un service à rendre à notre portée, Cf. https://www.solidarite-catholique-marseille.com/, par une prière personnelle pour le don total de Jésus par amour pour nous tous et par une bougie allumée à nos fenêtres témoignant de notre joie du salut et de notre espérance en Celui qui nous donne la Vie.
Déjà en ce dimanche des rameaux à 12h00 *, Mgr Jean-Marc Aveline, des terrasses de Notre-Dame-de-la-Garde, bénira le diocèse, ses habitants, les rameaux ou autres feuillages que chacun aura pu obtenir si les conditions le permettent. Chacun pourra recevoir cette bénédiction de chez lui.
La liturgie de ce dimanche met en perspective deux événements qui paraissent plutôt en opposition : l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem et sa condamnation à mort. En arrêtant notre regard sur Jésus et la foule, nous voyons, d’une part, cette dernière qui proclame sa joie ou sa haine. D’autre part, Jésus est accueilli et honoré par louange ou par dérision. Que pouvons-nous en retenir ?
Revenons au cours de cette semaine sur la lecture de la Passion du Christ. Nous découvrirons que par moments, nos comportements ressemblent à ceux des contemporains de Jésus, surtout quand notre foi peut être mise à l’épreuve comme en ces temps-ci. Mais Jésus nous fait vivre un déplacement pour nous faire découvrir qu’à travers sa passion qui est source de salut, Il nous ouvre le chemin de la Vie.
Bonne Semaine Sainte à tous !
Steves Babooram

Pour lire la newsletter téléchargez
http://saintferreolmarseille.fr/wp-content/uploads/2020/04/Commanaute-Saint-FE-newsletter-n°-6-C-5-avril-2020.pdf

Ce contenu a été publié dans Temps forts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *